Scenario
Des Objets venus d'un Autre Monde

Au Solstice d'Hiver, d'étranges objets sont apparus en divers points des terres de Faery. Si certains peuvent sembler familier aux Fareens qui en croiseront la route, ils sont néanmoins d'une taille démesurée qui ne peut que laisser sans voix le passant. D'autres encore sont immenses et ont des propriétés inconnues. Vos Faereens chercheront-ils à en connaître l'origine ? Parviendront-ils à décider d'une utilisation de ces choses énormes pour la communauté faereene ? Décideront-ils de les rammener à l'endroit dont ils sont venus ? A vous de décider...



Le Dôme de la Forêt Volante Le soulier de Bourbejoncs
Dur et blanc, ce dome ne dépasse pas les 4 cm de diamètre. De nombreuses petites alvéoles ponctuent sa surface. Il est difficile de déterminer s'il est creu ou plein, et est assez lourd. Régulièrement, la pesanteur variable de cette forêt fait s'élever le dôme, et l'on peut voir qu'il est parfaitement sphérique.

Suspendu à un arbre puant, près de Bourbejoncs, ce soulier immense ne mesure pas moins de 45 cm. Imaginez donc la créature terrifiante à laquelle il a certainement appartenu ! Gris et sale, il possède des lacets épais qui tombent comme des lianes. Son odeur est nauséabonde, mais ses mystères sont immenses...

La ferronnerie de la Coulée des Roches Le coquillage inconnu de Roparzh
En voilà, un bel et mystérieux ouvrage... D'une longueur de 6 cm, cette belle pièce de maître se trouve posée sur un rocher comme un morceau de miroir. Son métal est clair et finement ciselé. Une longue rainure se trouve à sa surface, sur trois quarts de la longueur, et l'objet semble posséder une tête et une queue, à la manière de certains tétards.


Planté dans le sable, non loin de Roparzh, cet énorme coquillage possède deux valves et une charnière compliquée. Sa surface est d'un gris doux, et sa matière est hors du commun. A l'intérieur, se trouve un large carré de nacre noire brillante. L'animal qu'a un jour contenu cette coque ne semble plus s'y trouver.

La créature des Chênes Creux La Maisonnée du Dernier Refuge
D'une hauteur de presque 40 cm, cette colossale créature est inerte. Peut-être est-elle morte, mais prudence... Elle a peut-être simplement le sommeil profond. Etrangement, elle dégage une fragrance fraiche, presque parfumée, et non une odeur fauve comme celle des animaux de Faery. Sa fourrure est rousse et semble assez douce, mais il faudrait bien du courage pour aller le vérifier...


Sur les herbes lointaines du Bout du Monde, est apparue cette étrange maison, sans porte ni fenêtre. Elle semble creuse, mais il n'est pas possible de devnier ce qui se cache en fait à l'intérieur. Sa couleur est d'un mauve profond et sa surface est couverte d'un feutre assez semblable à celui que les gnomes utilisent pour la confection de leurs bonnets.